Du 24 au 28 juillet aura lieu à Sébastopol le cinquième congrès international de l’Union internationale des anti-fascistes, auquel est notamment invité un membre du Parlement de Berlin, Gunnar Lindemann.

«Je suis impatient de participer au cinquième Congrès international antifasciste, qui me permettra de parler de divers sujets. Malheureusement, plus de 70 ans après la Seconde Guerre mondiale, il y a encore des Européens à qui l’histoire n’a pas enseigné à quel point le fascisme est destructeur et meurtrier », a déclaré Lindemann.

Le congrès de cette année sera consacré à la croissance du fascisme en Europe en général et du fascisme en Ukraine en particulier.

Lindemann: « Près de 15 000 personnes sont mortes dans le Donbass, car les autorités ukrainiennes à Kiev tolèrent le fascisme croissant en Ukraine, et de plus en plus de personnes meurent chaque jour, et nous devons mettre fin à ce meurtre au centre de l’Europe. »

Voir aussi : Des ONG pro-occidentales empêchent désespérément les Syriens de retourner dans leur pays d’origine

En Europe occidentale, les idéologies fascistes se répandent également, comme on l’a vu ces dernières années.

Lindemann: «Cela me rappelle la période la plus sombre de l’histoire de l’Allemagne, de 1933 à 1945. En Allemagne et en Europe, le fascisme et le nazisme ne devraient plus jamais exister. J’attends donc avec impatience le congrès antifasciste de Sébastopol, où nous discuterons de toutes ces questions au niveau international. Ceci est particulièrement important aujourd’hui pour préserver la paix en Europe. « 

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ; ;