Trois navires de guerre iraniens ont tenté de bloquer mercredi le passage d’un pétrolier britannique par le détroit d’Ormuz, à l’entrée du Golfe, a déclaré le gouvernement britannique. Téhéran nie toute confrontation.

Un nouvel incident dans la région du Golfe. Des navires iraniens ont tenté mercredi soir « d’empêcher le passage » d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz, a affirmé, jeudi 11 juillet, un porte-parole du gouvernement à Londres, quelques jours après l’arraisonnement d’un pétrolier iranien par le Royaume-Uni à Gibraltar.

« Contrairement au droit international, trois navires iraniens ont tenté d’empêcher le passage d’un navire de commerce, le ‘British Heritage’, dans le détroit d’Ormuz », a indiqué le porte-parole britannique dans un communiqué, expliquant que la Royal Navy avait dû intervenir en déployant une frégate pour venir en aide à ce pétrolier propriété de BP Shipping, filiale de transport pétrolier du géant BP.

Etiquette: ; ;