3.000 litres d’acide sulfurique se sont retrouvés dans le golfe de Californie au Mexique suite à un incident impliquant la société minière Grupo México. La vidéo de la catastrophe environnementale a été mise en ligne.

Une usine de la société minière Grupo México dans la ville de Guaymas (Mexique) a déversé 3.000 litres d’acide sulfurique dans la mer de Cortes (le golfe de Californie), dans le nord-ouest du Mexique.

La scène a été capturée par certains internautes et partagée les réseaux sociaux.

Selon une déclaration de Grupo México, l’incident s’est produit le 9 juillet vers 15 heures, heure locale, en raison d’un défaut d’une vanne des conduites de transport du produit chimique. L’administration du port de Guaymas a déclaré que les travailleurs avaient fermé les vannes et commencé à pomper dans des réservoirs pour éviter une fuite plus massive.

Abraham Larios, responsable de l’administration intégrale du port de Guaymas, a déclaré que l’incident n’avait fait aucun blessé et qu’à l’aide de la marine, Grupo México avait élaboré et mis en place un plan d’urgence.

«Grupo México est responsable de cet échec et les dommages éventuels devraient être réparés dès que possible par cette société», a déclaré M.Larios dans un entretien au journal mexicain Milenio.

Dommages environnementaux

Le secrétariat à l’Environnement et aux Ressources naturelles du Mexique (Semarnat) évalue actuellement les dommages, selon la version officielle, malgré le fait qu’après deux jours de catastrophe, l’agence n’ait publié aucune déclaration officielle sur les événements.

«Le Semarnat va maintenant intervenir pour traiter ce cas, le dommage sera évalué, c’est un fait que le déversement s’est produit, c’est l’information que j’ai, et il va agir», a assuré Andrés Manuel López Obrador, Président du Mexique lors de sa conférence de presse jeudi 11 juillet.

Pas le premier incident

Cette fuite d’acide sulfurique est un nouveau désastre environnemental causé par la société Grupo México. En 2014 elle avait déjà causé la plus grande catastrophe écologique de l’histoire du Mexique, quand une filiale de Grupo México avait déversé 40 millions de litres de sulfures toxiques sur les rivières Sonora et Bacánuchi.

L’entreprise appartient à German Larrea, le deuxième homme le plus riche du pays.

Etiquette: ; ; ;