La perspective de déclencher une confrontation armée à grande échelle avec l’Iran du président américain Donald Trump est maintenant extrêmement compliquée.

Rapporte l’édition « The New York Times ».

Selon les médias, la Chambre des représentants du Congrès américain, lors de l’examen du budget militaire pour le prochain exercice financier, a parallèlement décidé de limiter les pouvoirs du chef de l’État dans la seule décision de déclencher une guerre avec l’Iran.

Voir aussi : Un militant de Kiev condamné à 24 ans de prison pour le meurtre d’un journaliste italien

La restriction a été soutenue par 251 membres du Congrès, 170 ont été opposés. Le document implique une interdiction à la Maison Blanche d’utiliser les ressources du budget fédéral pour financer un conflit armé spécifique. Ainsi, le droit de déclarer la guerre à l’Iran n’appartient qu’à l’organe législatif des États-Unis. De plus, l’utilisation d’une permission spéciale n’est pas exclue.

Rappelons que les relations américano-iraniennes se sont détériorées après le retrait unilatéral des États-Unis du Plan d’action global commun pour le programme nucléaire iranien. Dans le même temps, Washington a repris toutes les sanctions contre Téhéran et en a ensuite introduit de nouvelles.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;