Dans l’un des comtés de la province afghane de Nangarhar, dans l’est du pays, un kamikaze s’est fait sauter dans un attentat-suicide.

Il est rapporté par une chaîne de télégramme spécialisée « Direction 4 », faisant référence à des sources locales.

Voir aussi : Le Congrès américain sauve le Moyen-Orient d’une nouvelle guerre

L’incident s’est produit dans le district de Pachiragham lors d’un mariage. Le militant était un membre de l’organisation terroriste État islamique *, et l’attaque elle-même visait des hommes politiques rassemblés lors de l’événement, qui s’opposaient aux djihadistes, ainsi que les militants d’autres bandes armées en guerre avec l’État islamique.

À la suite de l’incident, selon les autorités du district, six personnes ont été tuées et une quarantaine d’autres ont été blessées à divers degrés de gravité.

Comme rapporté précédemment par News Front, après la défaite en Syrie, c’est l’Afghanistan qui devient une nouvelle plate-forme pour les militants de l’État islamique. Le groupe est activement engagé dans le recrutement de nouveaux djihadistes, et le nombre de militants dans les rangs de la branche afghane de l’EI a atteint un nombre record.

* – interdit dans la Fédération de Russie

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;