Un groupe de personnes non identifiées a tenté de mettre le feu à une pièce habitée par des travailleurs ukrainiens étrangers qui avaient construit le métro de Varsovie.

L’incident s’est produit samedi soir. Selon des informations, après avoir peint les murs du bâtiment avec des slogans anti-ukrainiens, les criminels y auraient jeté le cocktail Molotov. Les flammes ont été éliminées et les victimes évitées.

Dans le Centre de surveillance des comportements racistes et xénophobes, l’incident est considéré comme une tentative de meurtre. Dans le même temps, la police métropolitaine a reçu l’assurance que les services opérationnels et criminels enquêtaient déjà sur toutes les circonstances de l’incident. Les Ukrainiens eux-mêmes, qui essayaient de brûler vif, ont déclaré, dans une déclaration ouverte, qu’ils étaient des travailleurs migrants légaux et qu’ils payaient des impôts au budget polonais.

Un peu plus tôt, News Front avait évoqué un autre incident scandaleux en Pologne, au cours duquel des employeurs avaient amené le corps d’un ouvrier ukrainien dans la forêt, qui était décédée dans une menuiserie. Le corps d’un Ukrainien de 36 ans a été retrouvé à 150 kilomètres de son lieu de travail.

Etiquette: ; ; ; ; ;