S’exprimant sur la démission de François de Rugy, impliqué dans un scandale sur l’organisation de dîners coûteux aux frais de la République, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a affirmé que les Français mangeaient plus souvent «des kebabs» que des homards. Cette déclaration n’est pas passée inaperçue.

Se trouvant au cœur d’une polémique sur des dépenses excessives, François de Rugy a présenté sa démission mardi 16 juillet, s’estimant victime d’un «lynchage médiatique» et précisant avoir déposé une plainte en diffamation contre Mediapart. De nombreuses personnalités politiques se sont exprimées après cette démission, mais les mots utilisés par la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye ont particulièrement fait réagir les réseaux sociaux.

«On doit à chaque fois avoir de la mesure, avoir une certaine forme, parfois, de frugalité parce que je suis bien consciente, et nous le sommes tous, que tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, bien souvent on mange plutôt des kebabs», a-t-elle lancé au micro de CNEWS.

Elle a ajouté qu’il ne fallait pas «confondre les dépenses que l’on a dans notre vie personnelle et notre vie publique. Notre exemplarité se mesure aussi à la capacité à bien discerner les choses.»

Etiquette: ; ; ; ; ;