«En vacances, le Belge a tendance à prendre un peu plus de risques que chez lui». D’après les statistiques du ministère des Affaires étrangères, 47 Belges ont trouvé la mort à l’étranger depuis le 28 juin.

Les vacances ont viré au drame pour de nombreux touristes belges: le journal Sudinfo a annoncé que 47 Belges avaient trouvé la mort à l’étranger. 

Le média a fait référence au Service public fédéral des Affaires étrangères, qui «n’a pas souhaité avancer de chiffre mais, après de multiples recoupements, ce nombre est officiellement de 47».

Un bilan est habituellement communiqué pour l’année entière, ont précisé les responsables au média.

«Nous sommes à trois décès depuis le 28 juin, à la suite de maladies ou d’accidents. En vacances, le Belge a tendance à prendre un peu plus de risques que chez lui, notamment en se livrant à des activités auxquelles il n’est pas habitué. Dans certains pays, il fait très chaud, mieux vaut ne pas faire d’efforts importants», a déclaré Xavier Van Caneghem, porte-parole de l’agence d’assurance Europe Assistance.

La compagnie d’assurance Touring a annoncé quant à elle des chiffres plus importants.«Pour les 16 premiers jours de juillet, nous avons eu 29 décès, contre 27 à la même période en 2018 et 22 en 2017», a annoncé son porte-parole, détaillant que la plupart étaient survenus dans des destinations privilégiées par les Belges, à savoir l’Espagne et la France, mais que les décès se produisaient également dans des pays plus lointains.

Etiquette: ; ;