Au moins huit personnes ont été blessées, dont deux hospitalisées, à la suite d’une émission de fumée à bord d’un Boeing 737 de la compagnie aérienne russe Nordwind. Le décollage depuis Moscou de cet appareil à destination d’Erevan prévu dans la nuit du 18 au 19 juillet a été annulé.

Un incident à bord d’un Boeing 737-800W à l’aéroport de Cheremetievo de Moscou a fait huit blessés, dont deux ont dû être hospitalisés, a expliqué la directrice des relations publiques de l’aéroport.

Le moment de l’évacuation de l’avion en vidéo

Dans la nuit du 18 au 19 juillet, l’équipage du vol N4 477 a dû interrompre son élan sur la piste de décollage de l’aéroport international de Cheremetievo après qu’une émission de fumée a été signalée à bord de l’avion. Cependant, aucun départ de feu n’a eu lieu. Le transporteur a déclaré qu’une odeur étrange s’était diffusée dans l’appareil avant l’annulation du décollage.

L’aéronef transportait 173 passagers et six membres d’équipage, tous ayant été évacués par le biais des toboggans gonflables d’évacuation d’urgence. Les services de l’aéroport et de la compagnie aérienne ont accordé toute l’aide nécessaire aux passagers, des repas chauds ont été distribués, les passagers, ont été transportés vers un autre terminal, où ils ont pu monter à bord d’un avion de réserve pour atteindre leur destination.28 personnes ont toutefois refusé cette option.

Actuellement, l’aéroport de Cheremetievo fonctionne selon l’emploi du temps prévu, l’aviation civile russe a créé une commission pour enquêter sur l’incident en question.

Etiquette: ; ; ; ;