À l’heure actuelle, environ la moitié des forces de choc de la flotte américaine sont en mer, ce qui, d’après les précédentes campagnes militaires américaines, peut parler de préparatifs de guerre.

Le vendredi 19 juillet, on en parle dans l’édition EADaily.

Ainsi, deux groupes de porte-avions sont passés des ports des États-Unis à l’océan Atlantique et deux autres de la base navale de la côte ouest du pays. Si nous prenons en compte deux groupes déployés, alors l’ensemble des États-Unis en a activé six.

Voir aussi : France : Les supporters de l’équipe nationale algérienne ont organisé une émeute

Si les navires dans un proche avenir ne reviendront pas à la base, nous ne pouvons pas exclure que les États-Unis se préparent à un conflit armé, selon les informations fournies. En particulier, la publication attirait l’attention sur la stratégie déjà testée par Washington, lorsque cinq groupes de porte-avions étaient utilisés sur un théâtre d’opérations militaires.

Si l’objectif des navires mis à l’eau est le golfe Persique, ils pourront l’atteindre d’ici un mois environ. Dans le même temps, cinq porte-avions américains sont toujours ancrés aux bases de Norfolk et de Kitsap-Bremerton, peut-on affirmer. Cela signifie qu’environ la moitié des forces de choc de l’US Navy ont été retirées à la mer.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ;