Interpellé lors d’un bain de foule sur la route du Tour de France, le Président de la République s’est dit préoccupé par la situation et a demandé une enquête complète et transparente.

L’indignation prend de l’ampleur un mois après le drame à Nantes, où un jeune homme a disparu le soir de la Fête de la musique suite à une intervention de la police. Outre le ministre de l’Intérieur, le Président de la République a également été questionné sur la disparition de Steve Maia Caniço, 24 ans.

Lors d’un bain de foule sur la route du Tour de France dans la matinée du 20 juillet, Emmanuel Macron s’est dit «très préoccupé par cette situation». Il a par ailleurs demandé à ce «que l’enquête soit conduite jusqu’à son terme et que la transparence soit faite.»

«Il faut que l’enquête soit conduite jusqu’à son terme» mais «il ne faut pas oublier le contexte de violences dans lequel notre pays a vécu», a-t-il souligné, évoquant la crise des Gilets jaunes.

Le locataire de l’Élysée a rappelé que Christophe Castaner avait demandé une inspection de l’IGPN «dès les jours qui ont suivi» l’incident, le 23 juin dernier.

Disparition de Steve

Dans la nuit du 21 au 22 juin, la soirée techno organisée dans le cadre de la Fête de la musique s’est terminée par des affrontements vers 4h30 entre participants et policiers venus exiger l’arrêt de la musique. Il n’y a eu «aucune charge» des forces de l’ordre, visées par des projectiles, selon la police. De nombreux participants ont cependant témoigné avoir été aveuglés par un nuage de gaz lacrymogène et ont chuté dans la panique dans la Loire.

Recherché depuis lors, Steve Maia Caniço, jeune participant à la Fête de la musique, est toujours porté disparu.

Etiquette: ; ; ; ;