Alors que la compagnie aérienne attend la levée de l’interdiction des vols de ses Boeing 737 MAX, des appareils en attente s’entassent à l’aéroport de Victorville, situé dans le sud de la Californie.

Un «cimetière» de Boeing 737 MAX interdits de vol a été découvert dans l’aéroport logistique de Victorville, dans le sud de la Californie, a annoncé le Daily Mail.

Selon le tabloïd britannique, plus de 35 avions de la compagnie aérienne de la Southwest Airline sont garées à l’aéroport. Les aéronefs y seront immobilisés jusqu’à la levée de l’interdiction des vols.

Les Boeing 737 MAX immobilisés aux États-Unis et dans le monde entier

En mars dernier, les Boeing 737 MAX ont été immobilisés aux États-Unis, tout comme dans le reste du monde, après que deux de ces appareils se sont écrasés en moins de cinq mois. En juin, la FAA a affirmé, citée par Reuters, que certaines parties des Boeing 737 MAX 8 avaient été mal construites. À la suite de cette découverte, tous les avions équipés des dispositifs défectueux seront réaménagés.

Le drame de deux Boeing 737 MAX

Le 10 mars, un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, avec à son bord 157 personnes, s’était écrasé au sud-est d’Addis-Abeba sans laisser de survivants. En octobre 2018, un autre aéronef de ce type, de la compagnie indonésienne Lion Air s’était, lui, abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.

Etiquette: ; ; ; ;