Lors d’une intervention réalisée le 19 juillet à Rennes, des pompiers ont été pris au piège, bombardés par une pluie de projectiles, de pierres et de bouteilles. Les violences se sont déroulées après la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations.

De faux appels adressés aux secours ont permis de tendre un véritable guet-apens aux pompiers de Rennes en marge de la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations.

Dans la nuit du 19 au 20 juillet, des sapeurs-pompiers d’Ille-et-Vilaine ont reçu un appel au secours pour une intervention urgente, rue de Suède, dans le sud de Rennes. Dépêchés sur place pour aider un homme en détresse, les secouristes ont vite compris qu’il s’agissait d’un piège, rapporte Ouest-France.

Les pompiers ont été accueillis par un groupe de plusieurs personnes qui les ont accueillis avec une pluie de projectiles et une fusée d’artifice. Dans ce tumulte, le véhicule des secouristes a été abîmé au niveau du pare-brise.

«On vient pour sauver des gens et on se fait agresser! Le problème, c’est que cela devient de plus en plus fréquent», indique un soldat du feu rennais.

Piège à Toulon

Un autre acte de violence envers les forces de l’ordre s’est déroulé à Toulon, dans la nuit de vendredi 19 juillet à samedi 20 juillet.

Selon Var Matin, la police a été appelée pour aider des pompiers qui intervenaient dans la cité La Beaucaire à Toulon. Les secouristes devaient étouffer des incendies de voitures, mais étaient bloqués  par les incendiaires.Les forces de l’ordre, venues sur place en renfort des pompiers, ont été l’objet de jets de pierres, de bouteilles et de panneaux de signalisation.

Selon le quotidien, il n’y a eu ni blessé, ni interpellation. Mais une voiture de police a été endommagée par l’attaque.

Etiquette: ; ; ;