17 Iraniens ont été arrêtés en Iran dans le cadre du démantèlement d’un «réseau d’espions» de la CIA, et certains d’entre eux ont été condamnés à mort, ont annoncé le 22 juillet les autorités iraniennes.

Les autorités iraniennes ont arrêté 17 espions travaillant pour le compte de la CIA et condamné à mort certains d’entre eux, ont rapporté les médias iraniens.

«Ceux qui ont délibérément trahi leur pays ont été remis à la justice. Certains ont été condamnés à mort et d’autres à de longues peines de prison», a déclaré à la presse le chef du contre-espionnage au ministère des Renseignements iranien, dont l’identité n’a pas été révélée.

Dans un communiqué lu à la télévision, le ministère iranien des Renseignements et de la Sécurité nationale a annoncé que les 17 espions avaient été arrêtés au cours de l’année iranienne qui a pris fin en mars 2019.

L’agence de presse Tasnim a relayé des images montrant, selon elle, des agents de la CIA et des personnes qui étaient en contact avec les espions présumés.

La CIA, ainsi que les autorités américaines, n’ont réagi pas pour le moment aux informations iraniennes.

Etiquette: ; ; ;