Aux Émirats arabes unis, une femme a reçu une contravention pour avoir copié des textos de son mari alors qu’elle cherchait à prouver son infidélité. L’homme l’accuse, pour sa part, d’atteinte à la vie privée.

Aux Émirats arabes unis, une femme s’est vue condamnée à une amende de 3.000 dirhams (près de 1.000 euros ) pour avoir copié des textos du portable de son mari sans son consentement, annonce Khaleej Times.

Selon le journal, l’épouse soupçonnait son mari d’adultère, mais celui-ci a porté l’action en justice en l’accusant d’atteinte à la vie privée. La cour de Ras Al Khaimah a toutefois soumis l’affaire au procureur pour demander d’interroger l’homme et son interlocutrice, celle à qui il avait adressé ses messages.D’après sa défense, la femme soupçonneuse a été contrainte de copier ces textos pour prouver l’infidélité de son mari devant la justice.

Etiquette: ; ; ;