Pour le septième week-end d’affilée, des dizaines de milliers de manifestants ont investi les rues de Hong Kong, dimanche 21 juillet, en signe de protestation contre le gouvernement pro-Pékin. Selon les organisateurs, ils étaient 430 000 à défiler.

Un certain nombre d’entre eux s’est rassemblé devant le Bureau de liaison avec Pékin, avant de le bombarder d’œufs et d’en taguer la façade. Après un face à face tendu, des policiers anti-émeutes équipés de masques à gaz et de boucliers ont chargé les manifestants, qui ont alors fui dans diverses directions.

Etiquette: ;