Sur fond d’une nouvelle montée des tensions entre Washington et Téhéran, le chef de la diplomatie iranienne a accusé les États-Unis de pratiquer ce qu’il a qualifié de «terrorisme économique» afin de servir leurs intérêts politiques.

Le chef de la diplomatie iranienne, Javad Zarif, a qualifié de «terrorisme économique» les sanctions imposées par Washington à l’Iran, estimant que les restrictions suivaient des objectifs politiques.

«Le terrorisme est un recours à la violence et à l’intimidation à l’égard des civils dans la poursuite d’objectifs politiques», a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

«Les États-Unis sont donc impliqués dans le terrorisme économique. On ne peut pas parler de « sanctions », car elles ne sont pas imposées pour faire respecter la loi. En réalité, ils enfreignent la loi», a poursuivi le ministre.

Etiquette: ; ; ; ;