Chypre a ratifié à son tour l’accord de partenariat élargi et renforcé (CEPA) qui avait été conclu entre l’Union européenne et l’Arménie le 24 novembre 2017 à Bruxelles, confirmant ainsi son soutien à l’Arménie, dont de hauts responsables avaient été reçus dernièrement à Nicosie.

La porte-parole du ministère arménien des affaires étrangères Anna Naghdalyan a fait savoir que ’’Chypre a conclu toutes les procédures nécessaires à la ratification du CEPA et en avait informé le Conseil européen le 19 juillet ». Sur les 28 pays membres de l’Union européenne, qui compte encore en son sein le Royaume Uni jusqu’à nouvel ordre, 15 pays ont ratifié l’accord arméno-européen : la Bulgarie, le Danemark, l’Estonie, le Royaume-Uni, la Lituanie, la Lettonie, le Luxemburg, Malte, la Pologne, la Roumanie, l’Allemagne, la Finlande, la Hongrie, la Suède, et la Slovaquie. L’a principale intéressée, l’Arménie, a ratifié aussi de son côté le CEPA qui doit permettre une coopération plus étroite avec l’Europe, dans les limites permises par son engagement au sein de l’Union économique eurasiatique (UEE) dirigée par la Russie.

Etiquette: ; ;