Le directeur adjoint de la société de pêche du nord-est, propriétaire du navire, Sergey Sedler, en a informé les médias.

L’incident s’est produit dans la nuit du 17 juillet. Selon lui, il y avait 15 Russes et deux Sud-Coréens sur le navire «Xianghaylin-8» – ils se dirigeaient depuis le port de Sokcho (Corée du Sud) vers la mer du Japon pour pêches du crabe. La Corée du Nord a saisi le navire à 55 miles de la frontière du pays. Au moment de la détention, le navire était sans cargaison.

«Le 17 juillet à 4 heures du matin, les gardes-frontières ont débarqué directement sur le navire et ont désactivé tous les moyens de communication. Nous n’avons même pas tout de suite compris ce qui s’était passé. Au début, nous pensions qu’ils dérivaient, mais nous nous sommes rendu compte qu’ils avaient été capturés », a expliqué Sedler. Il a ajouté que la raison de cette arrestation était le franchissement illégal de la frontière de la « zone de sécurité militaire », que la RPDC avait arbitrairement fixée à 50 milles marins de la côte.

Les marins ont été escortés dans le port nord-coréen de Wonsan. Le consul de Russie ne leur a rendu visite que le mardi 23 juillet. Il a ajouté que les Russes sont détenus dans des cabines fermées, où ils sont régulièrement fouillés et interrogés. En Corée du Nord, il n’a pas été expliqué quand le procès sur leur question commencerait.

Etiquette: ; ;