Le prince Laurent s’est fait remarquer lors du défilé du 21 juillet à Bruxelles. Tantôt en train de pianoter sur son smartphone, tantôt en pleine conversation téléphonique, il n’a pas semblé très concerné par l’évènement.

Le prince Laurent n’est pas passé inaperçu lors du défilé militaire du 21 juillet à l’occasion de la fête nationale et du 75e anniversaire de la libération de la Belgique après la Seconde Guerre mondiale, sur la place des Palais à Bruxelles.

En effet, comme le montrent des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, le frère du chef de l’État semble avoir passé plus de temps sur son téléphone qu’à regarder la parade.

Les vidéos publiées montre un prince les yeux rivés sur son téléphone, avant de sursauter au moment d’entendre la Brabançonne retentir. Une fois rassis, il ressort son smartphone et continu de tapoter dessus, s’autorisant même une petite conversation téléphonique.

Son comportement a été remarqué par le Roi Philippe, présent en tribune d’honneur, qui s’est alors aperçu que son frère était en train de téléphoner. La princesse Claire a finalement demandé à son mari de mettre fin à sa conversation.

Au terme de la cérémonie, Laurent a fait fi du protocole. Comme l’indique la presse belge, ainsi que des observateurs royaux, dont le journaliste Wim Dehandschutter. En effet, le prince Laurent a refusé de serrer la main de certains responsables politiques de haut rang au moment de quitter les festivités. Il a ainsi ignoré le Premier ministre Charles Michel.

Etiquette: ; ; ;