Les premières semaines après l’arrêt des vols directs entre la Russie et la Géorgie ont été marquées par une réduction importante du nombre de touristes en haute saison.

Selon le groupe de recherche TBC Research, le nombre de touristes arrivant en Géorgie en provenance de Russie par avion a diminué de 78%. Ainsi, seuls 2,8 mille citoyens de la Fédération de Russie se sont rendus dans le pays.

Dans le même temps, le nombre total de Russes qui sont restés en Géorgie au moins une journée, par rapport à la même période de l’année dernière, a diminué de 21,4%.

En outre, le flux d’arrivées au poste-frontière « Kazbegi-Verkhniy Lars » a également diminué. Il a enregistré 24 500 personnes, soit 5,6% de moins par rapport aux mêmes chiffres de l’année précédente.

Comme indiqué précédemment par News Front, Vakhtang Charaya, expert en économie, a déclaré que l’économie géorgienne ne serait pas sérieusement touchée par la réduction des flux touristiques en provenance de Russie. Néanmoins, l’effet sera extrêmement négatif pour le « maillon inférieur », à savoir les petites entreprises et les employés assimilés.

Etiquette: ; ;