L’ancien conseiller spécial Robert Mueller, qui a enquêté pendant près de deux ans sur les soupçons d’ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine de 2016, témoigne mercredi 24 juillet

devant la Chambre des représentants. Chambre où les démocrates sont divisés sur l’opportunité d’engager une procédure de destitution contre Donald Trump.

L’audition de l’ex-patron du FBI débutera à 08 h 30 locale (12h30 GMT) et il s’exprimera devant deux commissions de la chambre, celle des affaires judiciaires et celle du renseignement.

Les démocrates, qui disposent de la majorité dans cette assemblée, espèrent que ces dépositions susciteront un soutien de l’opinion publique américaine dans leur tentative de mettre au jour d’éventuels comportements délictueux du président. Les conseillers des élus démocrates reconnaissent toutefois ne pas s’attendre à de nouvelles révélations de la part de Robert Mueller, qui devrait s’en tenir aux conclusions contenues dans son rapport d’enquête de 448pages remis au printemps au ministre de la Justice.

Etiquette: ; ; ;