Selon le chef adjoint de la direction opérationnelle principale de l’état-major russe, l’équipement des forces nucléaires de la Russie sera modernisé à 85% d’ici fin 2019. En mai, la part des armes modernes dans l’arsenal russe se montait à 82%.

Le niveau d’équipement en technologies de pointe des forces nucléaires stratégiques russes atteindra 85% avant la fin de l’année 2019, a indiqué mercredi 24 juillet Viktor Poznikhir, chef adjoint de la direction opérationnelle principale de l’état-major russe.

Auparavant, au mois de mai, Vladimir Poutine avait déclaré que ce chiffre était de 82%.

«Dans l’ensemble, à l’issue de l’année, le niveau d’équipement de nos forces nucléaires stratégiques en échantillons d’armes modernes représentera 85%», a indiqué M.Poznikhir lors d’un discours au Conseil de la Fédération. 

Le 3 juillet, la Russie a suspendu sa participation au Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) conformément à une loi signée par le Président russe cinq mois après l’annonce par Washington de son retrait unilatéral de cet accord.

Vladimir Poutine a affirmé que Moscou ne se laisserait pas entraîner dans une nouvelle course aux armements onéreuse, avant d’ajouter que toutes les propositions russes sur le désarmement restaient «sur la table» et que les portes restaient «ouvertes».En outre, il a annoncé à plusieurs reprises que la Russie aurait recours à l’arme nucléaire uniquement en cas de frappe atomique contre son propre territoire.

Etiquette: ; ;