Dans une déclaration commune, l’Allemagne, la France, l’Espagne et le Royaume-Uni ont condamné la démolition des résidences palestiniennes à Jérusalem-Est.

L’Allemagne, la France, l’Espagne et le Royaume-Uni ont fait mardi 23 juillet une déclaration commune sur la situation à Jérusalem-Est, où Israël a commencé à démolir des bâtiments palestiniens lundi soir.
 
« La démolition de bâtiments dans les zones occupées constitue, en plus de cas rares et exceptionnels, une violation du droit international humanitaire », indique le document.
 
La destruction de maisons entraîne « des souffrances inutiles pour les civils palestiniens » et un « précédent dangereux » menace de résoudre le conflit du Moyen-Orient sous la forme de la coexistence des deux Etats, selon Berlin, Paris, Madrid et Londres.

Voir aussi : Journaliste allemand: L’Europe va payer pour son soutien envers Porochenko

Israël a commencé à démolir des bâtiments palestiniens dans le village de la banlieue de Jérusalem-Est Sur Baher lundi soir.
 
En juin, la Cour suprême israélienne a statué que des bâtiments palestiniens situés dans l’un des quartiers de Sur Baher, Wadi al-Hummus, violaient l’interdiction de construction. Le délai imparti par le tribunal pour leur démantèlement a expiré le 19 juillet.
 
À leur tour, les propriétaires des bâtiments ont déclaré avoir reçu l’autorisation de les construire de la part des autorités de l’Autonomie nationale palestinienne. Wadi al-Hummus est officiellement considéré comme un quartier palestinien pour l’autonomie, mais les maisons construites ici sont situées à moins de quatre cents mètres du mur de séparation, interdit par la loi israélienne.
 
En avril, avant les élections parlementaires israéliennes, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé qu’il envisageait la possibilité d’annexer des zones avec des colonies juives en Cisjordanie.
 
Contrairement aux hauteurs du Golan et à Jérusalem-Est, qu’Israël a saisies pendant la guerre des Six jours contre la coalition arabe en 1967 puis annexées, elle n’a pas encore étendu sa souveraineté aux colonies de peuplement juives de Cisjordanie, où vivent plus de 400 000 personnes.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;