Immédiatement, deux écoles maternelles de Leipzig en Allemagne se sont retrouvées sans saucisses, côtelettes et escalopes, car les produits contenant de la viande de porc y sont désormais interdits.

La décision a été prise en raison du fait que parmi les trois cents enfants fréquentant l’institution, deux filles musulmanes sont apparues.

« Respectant la société en mutation, à partir du 15 juillet, le jardin d’enfants commandera de la nourriture pour les enfants ne contenant pas de porc », a déclaré l’administration des jardins d’enfants Konfuzius et Rolando-Toro.

Dans le même temps, le chef Wolfgang Schaefer assure qu’il introduirait ces mesures «même s’il ne s’agissait que d’une seule famille».

Il est à noter que la direction d’institutions préscolaires ne s’est pas arrêtée au porc. Derrière elle dans la « liste noire » se trouvaient des produits de confiserie contenant de la gélatine.

Cette initiative était toutefois sceptique au niveau fédéral. La ministre de l’Alimentation, Yulia Klöckner, a déclaré qu’un large éventail de plats devrait être présenté dans les écoles maternelles. Prendre en compte unilatéralement les souhaits des musulmans est erroné, car dans ce cas, vous pouvez généralement rayer la viande du régime pour faire plaisir aux végétariens. Cependant, Klöckner a souligné que tout cela n’était pas une raison pour priver d’autres enfants de leur régime alimentaire habituel.

Etiquette: ; ;