Échappant à la surveillance de sa mère, un garçon de deux ans s’est hissé sur le tapis roulant emmenant les bagages en soute et a fait le même trajet que les valises jusqu’à la salle de contrôle de l’aéroport d’Atlanta, aux États-Unis. Légèrement blessé, il a été transporté à l’hôpital.

Un garçon de deux ans a été emporté par un tapis à bagages à l’aéroport Hartsfield-Jackson d’Atlanta, aux États-Unis. Seules les caméras de surveillance ont été les témoins muets de son aventure survenue lundi 22 juillet.

L’enfant, prénommé Lorenzo, a échappé un court instant à l’attention de sa mère qui était en train d’imprimer sa carte d’embarquement et a rejoint le tapis roulant près d’un comptoir qui était fermé.

«Les officiers de la police et du service des pompiers d’Atlanta sont intervenus pour un incident survenu à l’aéroport international Hartsfield-Jackson […], impliquant un enfant ayant eu accès au système de contrôle automatisé des bagages», a souligné l’aéroport dans un communiqué repris par Fox News.

Lorsque sa mère, Edith Vaga, s’en est rendue compte, elle a voulu elle aussi emprunter le tapis roulant pour récupérer son fils, mais en a été empêchée par le personnel de l’aéroport.

«Je voulais me lancer et essayer de le chercher, mais ils me l’ont interdit», a-t-elle indiqué, ajoutant qu’elle avait été prise de panique.

L’enfant a voyagé pendant environ cinq minutes, en luttant à plusieurs reprises pour sortir, jusqu’à arriver à la salle de contrôle des bagages. C’est ici que des agents ont découvert l’enfant qui a été immédiatement conduit à l’hôpital, car «sa main aurait été fracturée au moment où il a été récupéré», a précisé le journal.

L’aéroport a lancé une enquête.

Etiquette: ; ; ;