Un article publié par la Société des études des droits de l’Homme de la Chine a dévoilé l’hypocrisie des Etats-Unis en termes de droits de l’homme face à la discrimination raciale.

« Malgré leur soi-disant position de défenseur des droits de l’homme, les Etats-Unis n’ont jamais eu la volonté ni la capacité de résoudre le problème important de discrimination raciale sur leur propre territoire. Cela expose les défauts institutionnels et structurels des Etats-Unis », a indiqué l’article publié vendredi.

La discrimination raciale aux Etats-Unis peut être constatée dans tous les aspects de la vie quotidienne, en particulier dans l’application de la loi, le système judiciaire, l’économie et la société, selon l’article intitulé « La discrimination raciale profondément enracinée aux Etats-Unis met en relief leur hypocrisie sur les droits de l’homme ».

Notant que la discrimination raciale a provoqué une détérioration des relations raciales, la hausse des crimes haineux, et davantage de perturbations sociales, l’article a signalé que la discrimination raciale constituait un obstacle structurel à la réalisation de l’égalité des droits et des situations pour les minorités raciales.

Avec des raisons profondes, la discrimination raciale est un problème social très important aux Etats-Unis, et constitue actuellement un élément de conflit social, a noté l’article.

Les relations raciales aux Etats-Unis sont déterminées par la structure politique, les traditions historiques et l’idéologie du pays, a indiqué l’article, ajoutant que sans réforme sur ces sujets, il serait impossible de franchir l’impasse de la discrimination raciale et de protéger les droits de l’Homme des minorités raciales.

Lien

Etiquette: ; ; ;