En 2011, Mohammed Elshamy a salué l’assassinat de « cochons juifs » tués lors d’un attentat palestinien.

Un photojournaliste qui a commencé à travailler pour CNN en janvier a démissionné après la découverte de plusieurs tweets antisémites qu’il avait rédigés en 2011, a rapporté vendredi le Jewish Telegraphic Agency.

Mohammed Elshamy, un ancien photojournaliste de l’agence de presse Anadolu a quitté son poste jeudi soir après qu’un employé du bureau de presse du gouvernement israélien a signalé sur Twitter une partie de sa déclaration antisémite, récemment diplômé de l’Université du Caire.

« Plus de 4 cochons juifs tués à Jérusalem aujourd’hui par la bombe palestinienne ont explosé. #Israel #Gaza », peut-on lire dans l’un de ses tweets après un attentat terroriste.

L’attentat avait tué une femme chrétienne qui étudiait en Israël et a grièvement blessé une jeune fille israélienne âgée de 14 ans qui est décédée six ans plus tard.

« Malgré tout ce qui se passe actuellement en Égypte, je suis fier de la génération de l’armée qui nous a libérés des porcs sionistes le 6 octobre 1973 # Israël », a écrit Elshamy, qui travaillait au siège de CNN à Atlanta, en 2011.

« La chaîne a accepté la démission d’un photojournaliste, qui avait rejoint CNN plus tôt cette année, après que des déclarations antisémites qu’il avait faites en 2011 avaient été révélées », a déclaré le porte-parole du média américain Matt Dornic dans un communiqué à plusieurs médias.

« CNN s’est engagée à maintenir un lieu de travail dans lequel chaque employé se sent en sécurité et à l’abri de toute discrimination, sans distinction de race, de sexe, d’orientation sexuelle ou de religion. »

Etiquette: ; ;