La Chine renforcera la protection et l’utilisation des reliques culturelles datant de l’époque révolutionnaire, a-t-on appris jeudi d’une réunion nationale.

 

Sur la base d’une liste de zones de protection et d’utilisation du patrimoine culturel révolutionnaire, les autorités formuleront au deuxième semestre de l’année des plans d’action pour les régions spécifiques de niveau provincial et de niveau de ville, a expliqué Liu Yuzhu, chef de l’Administration nationale du patrimoine culturel, lors d’une réunion à laquelle ont participé les chefs des départements locaux du patrimoine culturel.

La Chine a dévoilé en mars sa première liste de zones pour la protection et l’utilisation des reliques culturelles datant de l’époque révolutionnaire, et M. Liu a indiqué que la deuxième liste devrait bientôt suivre.

Il a également appelé à plus d’efforts dans l’innovation et la planification pour mener à bien le travail de préservation et d’utilisation.

Etiquette: