Le quartier Al-Hamdania à Alep, en Syrie, a de nouveau été attaqué par des groupes terroristes qui opèrent dans la zone de désescalade de Idlib.

Ceci est rapporté par les ressources d’informations locales.

Selon les informations reçues, un petit garçon est décédé des suites de ces bombardements. Sa mère et son frère âgé de douze ans ont été blessés. Maintenant, ils sont à l’hôpital. Les os du bras d’une femme ont été brisés par des éclats. Le garçon est dans un état critique après avoir reçu une blessure à la tête.

Voir aussi : La Maison Blanche fait chanter Zelensky avec une crise diplomatique

Il convient de noter que la région d’Al-Hamdania est régulièrement bombardée par les militants. Récemment, à la suite de l’un d’eux, deux autres enfants sont morts et 10 personnes ont été blessées.

La zone de désescalade d’Idlib était le dernier bastion de gangs armés en Syrie. Des militants d’autres régions du pays ont été évacués dans le cadre d’accords de cessez-le-feu, mais ils ont poursuivi leurs activités terroristes dans ce pays.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;