La police a interpellé environ 300 personnes lors d’une manifestation non autorisée près de la mairie de Moscou après le rejet d’une soixantaine de candidatures aux élections du Parlement de la capitale russe qui se tiendront en septembre.

La police a arrêté 295 personnes lors d’un rassemblement non autorisé dans la rue Tverskaïa, près du bâtiment de la mairie moscovite, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Ce samedi, des membres de l’opposition russe ont en effet appelé à descendre dans les rues pour protester contre le rejet d’une soixantaine de candidatures aux élections locales prévues en septembre.

© Sputnik . Evgueni Odinokov
295 personnes interpellées lors d’un rassemblement non autorisé à Moscou

Selon le service de presse de la police, les interpellés ont été conduits dans des unités de la police territoriale pour l’enquête. «Un nombre important d’interpellés ne résident pas à Moscou», a déclaré un officier de police.

Environ 3.500 personnes participent à un rassemblement non autorisé dans le centre de Moscou, a rapporté le service de presse.

«L’événement non autorisé qui a eu lieu dans le centre de Moscou a rassemblé environ 3.500 personnes, dont environ 700 journalistes et blogueurs qui ont informé à l’avance de leur participation pour la couverture de l’événement», a déclaré le service de presse.

L’inclusion d’une soixantaine de candidats sur la liste pour les élections du Parlement de Moscou a été rejetée en raison de vices dans la collecte des signatures nécessaires pour se présenter.

Des manifestants ont utilisé du gaz poivre contre la police. Au moins six policiers ont été blessés.

Plusieurs candidats convoqués

Le Comité d’enquête russe a convoqué le 25 juillet plusieurs candidats indépendants à la Douma de Moscou, dans le cadre d’une procédure pénale ouverte pour entrave au travail des commissions électorales. Les Moscovites continuent leur mobilisation pour réclamer la «transparence» des élections locales.

Etiquette: ; ;