À Hong Kong, la mobilisation contre le gouvernement pro-Pékin ne faiblit pas. Des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie ont entamé dimanche 28 juillet, une marche non autorisée, au lendemain de violents incidents lors d’un précédent rassemblement interdit dans le nord de l’ex-territoire britannique.

La foule s’est rassemblée dan sla mégapole durant l’après-midi et, alors que la police n’avait autorisé qu’un rassemblement statique dans un parc, s’est vite éparpillée pour marcher dans les rues – ce qui laisse craindre de nouveaux affrontements au moment où la contestation du gouvernement pro-Pékin de Hong Kong entre dans sa huitième semaine.

Etiquette: ; ; ;