La campagne russophobe de l’opposition géorgienne a fait naître la crise dans la compagnie aérienne « Georgian Airlines », dont le communiqué du service de presse rapporte que la décision de Moscou d’interrompre les vols entre la Géorgie et la Russie suite des mesures anti-russes, a contraint la compagnie à restituer environ 80% des billets déjà vendus.

« En outre, le nombre de personnes prêtes à acheter des billets a beaucoup diminué, ce qui a causé des dommages d’environ 25 millions de dollars à la compagnie aérienne », indique le même communiqué.

Selon les informations, qui avaient été rapporté précédemment par l’agence News-Front, sur le fond de l’Assemblée interparlementaire d’orthodoxie tenue à Tbilissi avec la participation d’une délégation des forces de l’opposition russe en Géorgie a organisé une manifestation anti-russe de grande ampleur dans la capitale, qui s’est transformée en émeutes, affrontements avec la police et même en tentant de prendre d’assaut le bâtiment du parlement.

Comme News Front l’avait précédemment signalé, dans le contexte de l’Assemblée interparlementaire orthodoxe tenue à Tbilissi, avec la participation d’une délégation russe, les forces de l’opposition géorgiennes ont organisé dans la capitale une grande manifestation anti-russe qui avait débouché sur des émeutes, des affrontements avec la police et même une tentative de prise de contrôle du bâtiment du Parlement.

Etiquette: ; ; ;