Les deux militaires, dont l’identité n’a pas été révélée, ont été tués «en action», a indiqué le commandement de l’Otan dans un communiqué, sans plus de précision.

Leur décès porte à 12 le nombre de militaires américains tués au combat en Afghanistan depuis le début de l’année, alors que les Etats-Unis ont engagé des négociations directes avec les talibans pour mettre fin à la guerre dans ce pays. Près de 2300 militaires américains sont morts et plus de 20.400 ont été blessés en Afghanistan depuis fin 2001, lorsqu’une coalition internationale menée par les Etats-Unis a chassé les talibans du pouvoir. Le nombre des morts dans les rangs américains a toutefois fortement chuté après 2014, quand la mission de l’Otan a cessé d’être une mission de combat.

Donald Trump veut engager le retrait des soldats américains d’Afghanistan avant l’élection présidentielle de novembre 2020 aux Etats-Unis, lors de laquelle il briguera un second mandat. Le milliardaire républicain avait promis, avant son élection à la Maison-Blanche en 2016, un retrait d’Afghanistan, la plus ancienne guerre américaine. Mais une fois au pouvoir, il avait accepté d’envoyer des soldats américains dans le pays – il y en a actuellement environ 14.000.

Etiquette: ;