Il y a 75 ans, le 31 juillet 1944, Antoine de Saint-Exupéry décolle de Haute-Corse, depuis l’aéroport de Poretta. Aux commandes du F-5B-1-LO, il quitte la piste peu avant 9h pour une mission cartographie.

Ses photographies permettent de faire des cartes précises du pays, en pleine seconde guerre mondiale. Cette fois-ci il prépare le débarquement en Provence, prévu pour le 15 août. Il ne reviendra jamais et sera porté disparu. L’épave de l’avion n’a été retrouvée qu’en 2003, certifiant le lieu de sa mort, au large de Marseille.

On ne connaît toujours pas les conditions exactes de son décès, l’une des hypothèses les plus probables étant que son avion ait été abattu par un chasseur allemand, cependant elle n’est étayée, pour le moment, d’aucune preuve. Antoine de Saint-Exupéry était un aviateur et écrivain français. Né à Lyon le 29 juin 1900, il est, dès son plus jeune âge, fasciné par les avions. Après son bac, il fait son service militaire dans un régiment d’aviation à Strasbourg puis à Casablanca.

En 1923, il est démobilisé suite à un accident. Il se remet à voler, trois ans plus tard, pour transporter du courrier. C’est au même moment qu’il commence à publier ses écrits, Terre des hommes est récompensé par le prix de l’Académie Française en 1939. Pendant la Seconde Guerre mondiale, malgré sa mauvaise santé, il s’engage pour piloter aux côtés des Alliés. Rapidement, on le place en « en réserve de commandement« . On lui confie des missions mineures de cartographie. Un an plus tôt paraît son livre immortel Le Petit Prince. Le narrateur est un aviateur en panne qui rencontre un petit prince qui s’interroge sur l’absurdité du monde des adultes.

Etiquette: ; ; ;