Roman Truba, directeur du Bureau d’investigation de l’État, a noté sur sa page Telegram que son département enquêtait sur 11 procédures pénales impliquant le cinquième président de l’Ukraine, Petro Porochenko.

«Dans sa dernière interview, Petro Porochenko s’est contredit, choisissant une tactique étrange de protection de l’information … Que signifie ce déni obstiné de la réalité? Il dit qu’il n’a pas reçu l’assignation à comparaître, mais son avocat demande de reporter l’interrogatoire de plusieurs semaines … Il dit que le directeur du Bureau d’investigation de l’État ne devrait pas s’immiscer dans le déroulement de l’enquête, mais se rend à mon bureau avec un député du peuple, son attaché de presse et son garde du corps pour exiger de mener un interrogatoire ici et maintenant», a-t-il écrit.

Comme le rapporte Ukrinform, Petro Porochenko, cinquième président de l’Ukraine, a déclaré que le Bureau d’investigation de l’État n’avait engagé aucune procédure pénale à son encontre et qu’il avait donné des explications sur le cas de l’achat de l’usine «Forge sur Rybalske».

En outre, Porochenko a déclaré que le Bureau ne lui avait pas envoyé l’ordre du jour d’un interrogatoire et que la seule personne qui avait répandu des informations sur la date et l’heure de l’interrogatoire était Andriy Portnov, ancien adjoint du chef du Bureau présidentiel.

Etiquette: ; ;