Le ministre britannique du Brexit, Stephen Barclay, a déclaré à la négociatrice en chef de l’UE, Michelle Barnier, que le Royaume-Uni quitterait l’Union européenne le 31 octobre, que les parties parviennent ou non à parvenir à un accord sur les conditions d’une coopération future.

« J’ai eu une conversation avec Michel Barnier et j’ai clairement indiqué notre position. Nous voulons parvenir à un accord, mais quittons l’UE le 31 octobre avec ou sans », a écrit le ministre.

Voir aussi : L’Iran peut détecter tous les types d’avions américains avancés

La Grande-Bretagne a dû quitter l’UE le 29 mars 2019, soit deux ans après avoir présenté un avis écrit de retrait de la communauté. Cependant, les députés de la Chambre des communes du Parlement britannique ont rejeté à trois reprises le projet d’accord sur les termes du Brexit, conclu entre Bruxelles et le gouvernement de Theresa May. En conséquence, l’UE a décidé de reporter la date du Brexit, d’abord à avril-mai, puis au 31 octobre, et May a été contrainte de démissionner de son poste de Premier ministre, faute de sortir la situation de l’impasse. En assumant le poste de chef du gouvernement, Boris Johnson, il a immédiatement promis que le Royaume-Uni ne demanderait pas un nouveau report à l’Union européenne et ne quitterait pas la communauté au plus tard le 31 octobre.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;