La mobilisation des Sibériens et des climatologues a porté ses fruits. Vladimir Poutine a ordonné à l’armée, mercredi, de combattre les flammes.

Des feux gigantesques ravagent des millions d’hectares de forêt en Sibérie depuis plusieurs semaines, dans une quasi-indifférence générale. Les fumées de ces incendies s’étendent sur des milliers kilomètres, au point d’intoxiquer l’air de centaines de villes russes, dont les très peuplées Novossibirsk et Ekaterinburg.

Face à l’urgence de la situation et les critiques grandissantes contre l’inertie de Moscou face à la voracité des flammes, le président Vladimir Poutine a donné l’ordre à l’armée, mercredi 31 juillet, d’intervenir et de prendre part aux combats contre les flammes.

Etiquette: ; ; ;