Une sanglante altercation à l’arme blanche entre deux groupes de jeunes a viré au drame. Un mineur a été tué, deux autres ont été gravement blessés. La piste d’un trafic de stupéfiants est privilégiée. La gendarmerie a été déployée entre Fameck et Uckange, en Moselle.

Un violent conflit a éclaté mercredi 31 juillet entre deux bandes rivales d’Uckange et de Fameck en Moselle, rapporte France Bleu.

Des groupes de jeunes se sont affrontés à coups de couteau non loin du club de prévention de Fameck.

L’altercation a viré au drame

Les pompiers ont été avertis et ont pris en charge les blessés. Après avoir reçu plusieurs coups, dont un au cœur, un adolescent de 17 ans est décédé à l’hôpital, a annoncé le maire de Fameck, Michel Liebgott, sur Facebook.

«L’auteur de cet acte aura évidemment à en répondre devant la justice», a-t-il écrit après avoir présenté ses condoléances aux parents.

Deux autres jeunes ont également reçu des blessures graves.Selon le site d’information Actu17, cette rixe pourrait être liée à un trafic de drogue. 

Les agresseurs n’ont pas encore été retrouvés.

D’après France Bleu, les autorités, dans la crainte de nouveaux débordements, ont décidé de déployer de nombreuses forces de gendarmerie à Fameck et Uckange.

Etiquette: ; ;