Le dirigeant de la Corée du Nord a personnellement dirigé les lancements et était satisfait de leurs résultats, note l’Agence centrale télégraphique de Corée.

La RPDC, le mercredi 31 juillet, a procédé au lancement test d’un nouveau missile guidé de gros calibre. Cela a été annoncé le 1er août par l’Agence centrale télégraphique de Corée (CTAC).
 
Il est à noter qu’un nouveau type d’obus jouera un rôle majeur dans les opérations militaires au sol.

Voir aussi : Burqa illégale: L’Europe tente de lutter contre l’islamisation

Selon l’agence, le test a confirmé scientifiquement que les données tactiques et les caractéristiques techniques du missile guidé de gros calibre atteignaient les indicateurs numériques calculés et contrôlaient l’efficacité au combat de l’ensemble du système.
 
Il est souligné que les procès ont été personnellement dirigés par le chef de la RPDC, Kim Jong-un. Il a exprimé sa satisfaction pour leurs résultats et a souligné que pour les forces qui seront la cible de la nouvelle arme, il s’agira d’un « désastre inévitable ».
 
Rappelons que, le matin du 31 juillet, l’armée sud-coréenne a annoncé que la RPDC avait testé deux missiles balistiques à courte portée de la péninsule de Khodo, sur la côte est du pays. C’était le deuxième test de la semaine.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ;