La semaine passée, le Parlement bulgare a invalidé le véto mis par le Président du pays Roumen Radev à l’achat d’avions de combat américains F-16. Washington a félicité Sofia. Le Premier ministre bulgare Boyko Borissov a remercié les députés d’avoir ratifié le contrat. Un eurodéputé bulgare a commenté l’événement sur Facebook.

Le département d’État a félicité le gouvernement bulgare d’avoir acheté des avions de combat américains F-16 Block 70. Et le Premier ministre bulgare Boyko Borissov a remercié le parlement d’avoir ratifié ce contrat en dépit des «différentes bêtises et tentatives d’opposants d’empêcher cet achat». Selon M.Borissov, le message de la diplomatie états-unienne prouve que ni le gouvernement bulgare ni celui des États-Unis «n’ont recouru au lobbying et n’ont commis d’actes de corruption».

Quelle aubaine pour les USA!

Élu cette année au Parlement européen, Ivo Hristov, membre du Parti socialiste bulgare (BSP), a commenté sur sa page Facebook les félicitations que les États-Unis ont adressées à la Bulgarie suite à l’achat de F-16, estimant que le comportement des Américains rappelait celui d’un vendeur de légumes qui complimente le client pour avoir surpayé le produit.

«Imaginez-vous que vous achetez un kilo de tomates pour 10 euros, et que le vendeur qui n’a jamais eu une aubaine pareille vous complimente pour ce choix « merveilleux ». Allez-vous en parler avec fierté à vos amis? C’est pourtant ce qu’a fait [le Premier ministre Boyko] Borissov, suite à la réaction des Américains à la ratification de l’achat de F-16», a écrit l’eurodéputé bulgare.

Le Président bulgare Roumen Radev avait mis son véto à l’achat controversé d’avions de combat américains F-16 Block 70, estimant que l’offre américaine n’était pas assez compétitive, avec un prix trop élevé, des équipements insuffisants et un risque accru de déficit pour le budget de l’État. Le choix du F-16 a aussi été vivement critiqué par l’opposition.

En vertu de ce contrat de 1,26 milliard de dollars, huit avions F-16 seront livrés d’ici 2024 à la Bulgarie, membre de l’Otan depuis 2004. Le constructeur américain exige

Etiquette: ; ;