Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson a essuyé son premier revers dans les urnes lors d’une élection partielle qui a réduit sa majorité parlementaire à seulement une voix, compliquant encore un peu plus sa stratégie pour le Brexit.

Etiquette: