Les Européens ont choisi, vendredi 2 août, la Bulgare Kristalina Georgieva pour être leur candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI). Son adversaire, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, l’a félicitée.

La Bulgare, soutenue par Paris, a obtenu l’appui de 56 % des pays représentant 57 % de la population de l’UE, contre seulement 44 % des pays pour 43 % de la population pour son rival dans la course à la succession au FMI de Christine Lagarde, qui prendra cet automne la présidence de la Banque centrale européenne (BCE). La direction générale du FMI revient traditionnellement à un Européen.

« C’est un honneur d’être désignée comme une candidate pour le rôle de directeur général du FMI », a réagi dans un tweet Kristalina Georgieva, qui a souligné qu’elle se mettait en congé administratif de la Banque mondiale durant le processus de nomination.

Etiquette: ; ;