La Chine a refusé d’être accusée de militariser la mer de Chine méridionale, a déclaré vendredi à Bangkok le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi.

M. Wang a fait ces remarques en réponse aux accusations d’une « certaine puissance non régionale » en matière de la question de la mer de Chine méridionale lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et d’autres réunions connexes.

Selon M. Wang, avec les efforts conjoints de la Chine et des pays de l’ASEAN, la situation en mer de Chine méridionale est restée généralement stable et s’est améliorée.

Conformément à l’esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale (DOC), la Chine et les pays de l’ASEAN ont mené activement les consultations sur le Code de conduite (COC) en mer de Chine méridionale et achevé, en avance sur le calendrier, la première lecture du projet de texte unique pour les négociations du COC, ce qui marque la formulation du cadre du COC, a expliqué M. Wang, ajoutant que cela démontre également la détermination et la capacité de la Chine et des pays de l’ASEAN à faire avancer les consultations du COC.

« Cependant, à notre grand regret, contrairement à la volonté des pays de la région de rechercher la paix et la coopération, une certaine grande puissance non régionale persiste à hausser le ton et à créer des tensions en mer de Chine méridionale, comme pour se faire pardonner de déployer des manœuvres militaires dans la région », a déclaré Wang.

Ce qu' »une certaine grande puissance non régionale » a fait n’est ni un signe de bonne volonté ni une action responsable qui répondra aux préoccupations des pays de la région en matière de paix et de développement, a ajouté M. Wang.

La Chine, puissance de sauvegarde de la paix régionale, poursuit une politique de défense nationale de type défensif, a déclaré M. Wang, soulignant que le droit international confère à tout Etat souverain le droit légitime de déployer des installations de défense sur son territoire.

La grande puissance non régionale accuse la Chine de « militariser » la mer de Chine méridionale, mais c’est le même pays qui possède des centaines de bases militaires dans le monde et déploie des centaines de milliers de soldats en dehors de son propre territoire, a ajouté M. Wang.

« Comment un pays qui renforce sa militarisation dans le monde entier a-t-il la légitimité et le droit d’accuser d’autres pays de militarisation ? La Chine n’acceptera jamais de se faire critiquer de la sorte », a déclaré M. Wang.

Etiquette: ; ;