Matteo Salvini a qualifié de «sale gitane» une manouche qui avait précédemment annoncé que le ministre italien de l’Intérieur méritait de recevoir une balle dans la tête, et a conseillé à cette femme de se préparer à l’arrivée d’une décapeuse. La déclaration de Salvini est survenue lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision Sky TG24.

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a réagi à la déclaration faite au quotidien Il Giornale par une femme vivant dans un camp de Roms à Milan, selon laquelle l’homme politique méritait une balle dans sa tête. Salvini a répondu, l’insultant de «sale gitane» dans une interview accordée à la chaîne de télévision Sky TG24.

Le mot utilisé par Salvini «zingaraccia», considéré comme péjoratif à l’égard des Roms, peut être traduit comme «sale gitan(e)».

Commentant les dires de la femme, le ministre de l’Intérieur lui a conseillé de se préparer à «accueillir une décapeuse», ajoutant «mon amie». Plus tard, un tweet reprenant presque mot à mot la phrase de l’homme politique a été publié sur son compte Twitter.

​«Mais est-ce que c’est normal qu’une tzigane milanaise dise “Salvini doit se faire tirer une balle dans la tête”? Sois sage, sale gitane, sois sage, parce qu’une décapeuse arrive bientôt».

Les dires de Salvini ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes ont considéré que le tweet du ministre de l’Intérieur incitait à la haine raciale.

Etiquette: ; ; ; ;