La fusillade du samedi 3 août dans la ville américaine d’El Paso, où 20 personnes ont été abattues, « a à ce stade les aspects d’un crime de haine », selon le chef de la police de la ville, Greg Allen.

Les motivations du tireur, un homme blanc de 21 ans, ne sont pas encore connues mais les autorités ont mis la main sur « un manifeste » dénonçant notamment « une invasion hispanique du Texas », possiblement écrit par le jeune homme.

Etiquette: ; ; ;