Au Soudan, les militaires au pouvoir et les leaders de la contestation ont paraphé dimanche une déclaration constitutionnelle, censée ouvrir la voie au transfert du pouvoir à une instance de transition majoritairement civile.

Les militaires au pouvoir au Soudan et les meneurs de la contestation ont paraphé dimanche 4 août une déclaration constitutionnelle. Celle-ci est prévue pour ouvrir la voie au transfert du pouvoir à une nouvelle instance de transition, qui sera à la tête du pays pendant trois ans.

Etiquette: ; ;