L’administration de la station balnéaire espagnole de la Costa Dorada a refusé la demande des touristes ukrainiens de retirer le drapeau russe du restaurant de l’hôtel.

L’internaute David Plaster en a raconté sur Facebook.

« Un scandale international a pris fin avec un dîner dans l’un des hôtels de la Costa Dorada. A la demande polie de retirer le drapeau russe de l’aire de repos des Ukrainiens directement affectés par l’agression russe, l’administrateur du restaurant s’est moqué de ses clients… ».

L’auteur poursuit :

« Cependant, l’administrateur aurait été un fervent partisan de la politique russe, car il a nié les invités avec brutalité, ajoutant que sa position était celle de toute l’Espagne. Les touristes voulaient se déplacer dans un autre hôtel. L’administration leur a imposé une amende pour avoir retiré leur réservation. Le drapeau n’a pas été enlevé.

Etiquette: ; ; ;