Le président du groupe parlementaire tchèque d’amitié avec la Syrie, Stanislav Grosbich, a affirmé que les attaques israéliennes sur les territoires syriens constituent une violation flagrante du droit international et visent à entraver la guerre menée par la Syrie contre le terrorisme.

Dans une déclaration au correspondant de SANA à Prague, Grosbich a condamné la dernière attaque israélienne contre Tal Breiqa dans la banlieue ouest de Quneitra, soulignant que de telles attaques reflètent le mépris du droit international d’une part et constituent une tentative d’entraver la lutte de la Syrie contre le terrorisme de l’autre.

Grosbich a souligné que la poursuite de l’occupation du Golan syrien par ‘’Israël’’ constitue une violation flagrante du droit international, indiquant que son idéologie repose sur l’agression, le racisme et les tentatives d’hégémonie, ainsi que sur la violation du droit international.