Le «rêve fou de voler» en voiture pourrait devenir réalité dès la fin de l’année. Franky Zapata, l’inventeur français qui vient de traverser la Manche sur son Flyboard, prévoit de sortir prochainement un véhicule volant et, à plus long terme, d’être «le premier à surfer la poudreuse dans les nuages» a-t-il déclaré en conférence de presse.

L’ancien champion de jet-ski et inventeur français Franky Zapata prévoit de réaliser le «rêve fou de voler» en voiture. Et ce, avant la fin de l’année.

«J’ai ma voiture volante à terminer, il faut que ça sorte avant la fin de l’année. Donc, on va rentrer, prendre un peu de vacances et puis, avec toute l’équipe, s’y remettre à fond pour que ce soit prêt à temps», a déclaré Franky Zapata aux journalistes lors d’une conférence de presse.

Rêve ou réalité?

Un prototype a déjà été testé, mais avec seulement quatre moteurs, alors que la version finale devrait en avoir dix. Ce qui permettrait à l’engin de voler à une vitesse comprise entre 300 km/h et 400 km/h et de couvrir une distance d’une centaine de kilomètres.

«Le châssis vole déjà», a-t-il indiqué.

La voiture «doit aller en peinture, en carrosserie dans les jours qui arrivent», a précisé Franky Zapata.

Mais il a d’ores et déjà d’autres projets en tête. Ainsi, il veut être «le premier à surfer la poudreuse dans les nuages».

«Je veux voler à 2.000 mètres et voler au-dessus des nuages. C’est la prochaine étape!», a-t-il lancé aux journalistes.

Pari réussi

Après son décollage depuis les plages de Sangatte dans le Pas-de-Calais, «l’homme volant» français a réussi, à sa deuxième tentative, à traverser la Manche sur son Flyboard le dimanche 4 août. Il a atterri à St. Margaret’s Bay à Douvres, sur la côte sud de l’Angleterre, après une pause ravitaillement en kérosène pour laquelle il s’est posé sur une plateforme en pleine mer.

Le 25 juillet, le «soldat volant» du 14-Juillet, avait déjà tenté de rejoindre Douvres en passant au-dessus de la Manche, mais avait plongé dans les eaux anglaises, juste à côté du bateau de ravitaillement.

 

Etiquette: ; ;